Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l’agglomération de Montréal (PDGMR)

Posté par: ⎪ Article lu 3 751 fois

Le mandat
Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l’agglomération de Montréal (PDGMR)Versailles Communication a encadré la démarche de consultation préalable à la rédaction du Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l’agglomération de Montréal (PDGMR), en plus de rédiger le plan dans sa version préliminaire soumise à une consultation publique, et rédigé le plan final découlant de la consultation.

Le défi
La gestion des matières résiduelles met en présence des intérêts économiques, sociaux et environnementaux parfois incompatibles.  En associant des groupes représentant ces différents intérêts, dans le cadre d’une discussion visant à identifier les principaux paramètres qui devraient guider le choix des moyens retenus, il est possible de créer un espace consensuel.

Le contenu du plan doit refléter fidèlement le contenu des études techniques.  Il doit aussi être vulgarisé pour être compris du citoyen non spécialisé dans ces matières.

La consultation publique permet d’infléchir le projet afin de renforcer les consensus.  Au terme de la réécriture qui suit cette consultation, l’ensemble des propositions du plan doit être articulée à la manière d’un projet cohérent qui reflète une volonté politique.

L’enseignement
Lorsque tous sont de bonne foi, il est possible de rallier des intérêts divergents autour d’un projet commun.  Pour atteindre cet objectif, il est indispensable de réussir à créer les conditions d’un véritable dialogue entre les participants.

À propos de l'auteur:

Guy Versailles compte plus de 30 ans d’expérience en communications et relations publiques dans les secteurs public et privé, avec majeure en planification stratégique, relations de presse et gestion de crise. Spécialiste des mandats difficiles.
  Sur le même sujet
  • No related posts found.

Ajouter un commentaire