Relations publiques de Transcanada

Posté par: ⎪ Article lu 1 073 fois

Le journalisme n’est pas à l’abri des dérives

D’entrée de jeu, soyons clairs : je n’ai pas et je n’ai jamais eu de liens professionnels avec Edelman ni avec TransCanada. J’ai même participé récemment à la rédaction d’un rapport plutôt critique envers le projet de pipeline de cette entreprise. Néanmoins, en tant que relationniste, j’observe leurs efforts pour expliquer et pour faire accepter leur projet à la population ; il est légitime pour une entreprise de faire cela.

Lire la suite de l’article publié dans Le Devoir ce matin

À propos de l'auteur:

Guy Versailles compte plus de 30 ans d’expérience en communications et relations publiques dans les secteurs public et privé, avec majeure en planification stratégique, relations de presse et gestion de crise. Spécialiste des mandats difficiles.
  Sur le même sujet
  • No related posts found.

Ajouter un commentaire