Guy Versailles compte plus de 30 ans d’expérience en communications et relations publiques dans les secteurs public et privé, avec majeure en planification stratégique, relations de presse et gestion de crise. Spécialiste des mandats difficiles.


J’ai toujours aimé écrire. Il était naturel que je choisisse d’étudier en lettres, puis en journalisme à l’Université Laval. J’ai aussi complété un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) dans le programme Gestion du développement durable offert par HEC Montréal.

J’ai commencé ma carrière en occupant des postes d’attaché de presse puis de directeur de cabinet dans divers ministères du gouvernement du Québec : affaires municipales, santé et services sociaux, affaires intergouvernementales canadiennes.

Ces huit ans m’ont permis de faire l’apprentissage des rouages d’un gouvernement, du partage du pouvoir entre les organismes centraux et les ministères, des coulisses de la politique et du fonctionnement de l’appareil administratif de l’État.

Des responsabilités importantes

Ces fonctions exigeantes m’ont préparé à assumer la responsabilité des relations de presse au siège social d’Hydro-Québec de 1992 à 1998. Durant cette période, j’ai aussi géré les communications internes, les publications institutionnelles et les affaires publiques. Je suis particulièrement fier d’avoir été le gestionnaire de l’unité qui a construit le plan d’urgence déployé durant la crise du verglas de 1998.

Par la suite, j’ai accepté la charge de vice-président communications, relations publiques et marketing au Fonds de solidarité FTQ où j’ai eu le privilège de siéger au comité de direction. J’y étais responsable de la gestion intégrée de l’ensemble des communications, ainsi que de la refonte complète de l’identité de marque de cette institution.

Un tel parcours m’a permis de coordonner des programmes de communication de grande envergure, d’administrer des budgets importants, de gérer plusieurs crises et d’agir comme porte-parole d’entreprises majeures.

Des mandats pointus

Depuis 2003, je travaille au sein de mon agence en collaboration avec mon associée. Parmi les mandats réalisés, je suis particulièrement fier de notre collaboration avec la Ville de Montréal pour la conception, la rédaction et l’accompagnement du Plan de gestion des matières résiduelles de l’agglomération de Montréal, des mandats successifs réalisés pour le Fonds de solidarité FTQ, notamment la conception du premier rapport GRI de cette institution.

Versailles communication a eu le privilège de participer à trois commissions d’enquête très suivies par le public : la Commission d’enquête sur l’effondrement du viaduc de la Concorde , la Commission d’enquête sur le processus de nomination des juges du Québec et la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec.

La définition et la mise en place de la Politique d’exercice des droits de vote des Fonds Desjardins compte aussi parmi nos contributions.

Prix d’excellence

Guy Versailles est agréé en relations publiques (ARP) de la Société canadienne des relations publiques. Il a été reçu en 2012 au collège des Fellows de cette société.  En 2011, la Société québécoise des professionnels en relations publiques (SQPRP) lui a remis le prix d’excellence Yves Saint-Amant, décerné une fois l’an à un professionnel des relations publiques en reconnaissance de l’excellence de sa pratique, de son sens éthique et de sa contribution à l’avancement de la profession.