Vérité, mensonge et professionnalisme en relations publiques 3/4

Le mensonge.  Voilà un sujet qui nous place plus souvent qu’autrement en situation de malaise, peut-être parce que nous n’y avons pas suffisamment réfléchi.

En janvier 2010, j’ai participé à une discussion dans le groupe «PR professionals» dans le réseau LinkedIn.  Je reproduis ici quelques remarques des participants :

«There’s no hard and fast one this one – as in life.  The basic principle is not to lie but of course we are representing our clients’ interests and choose the best facts to ...

Suite →

Discours d’acceptation du prix Yves Saint-Amand

Discours prononcé le 26 mai 2011 au Gala des Prix d’excellence de la SQPRP – extraits.

J’ai choisi de considérer les relations publiques comme une profession, dans le sens plein et entier du terme. Une profession qui obéit à ses propres règles de l’art. Qui forge sa propre éthique, basée sur une conception claire du rôle qu’elle joue dans notre société. Qui refuse de se laisser cantonner dans la fonction d’outil et qui assume, et même qui impose, lorsqu’il ...

Suite →

Vérité, mensonge et professionnalisme en relations publiques 1/4

1 – Les relationnistes ne sont pas des avocats (bis)

Le texte de Bernard Dagenais publié dans l’édition du 13 avril 2011 du Regards RP, Est-ce qu’un relationniste peut faire carrière sans mentir?,  a le grand mérite de poser des questions très importantes : notre rapport avec la vérité, nos responsabilités professionnelles face à nos employeurs et clients, à l’intérêt public, à notre profession et à nous-mêmes.  Comme un grand nombre de nos collègues, je me suis senti interpellé.  J’ai ...

Suite →

Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CRÉPUQ)

Le mandat

Versailles communication a conseillé la CREPUQ dans le cadre d’une démarche visant à définir les positions communes des universités dans certains dossiers d’intérêt pour les établissements.

Le défi

Divers établissements peuvent entretenir des positions différentes sur des dossiers d’intérêt commun.  Il faut alors arriver à cerner les enjeux pertinents à ces dossiers dans un document-synthèse acceptable par tous comme base de discussion.

Une fois cette première étape franchie et un accord obtenu sur les enjeux communs, il devient possible de mettre en ...

Suite →
Page 2 du 2 12